PMCCPMCCPMCC

Search tips
Search criteria 

Advanced

 
Logo de pamjEditorial  boardAbout the Pan African Medical JournalInstructions for authorsPAMJ
 
Pan Afr Med J. 2016; 25: 252.
Publication en ligne 2016 décembre 21. French. DOI :  10.11604/pamj.2016.25.252.11345
PMCID: PMC5337263

Language: Français | Anglais

L’apport de la dermoscopie dans le carcinome basosquameux

The role of dermoscopy in the diagnosis of basosquamous carcinoma

Résumé

Le carcinome basosquameux (CBS) est un cancer cutané rare qui présente des zones de carcinome basocellulaire (CBC) et de carcinome épidermoïde (SCC) et une zone de transition entre elles. Cependant, les caractéristiques dermoscopiques du BSC ne sont pas bien décrites dans la littérature, sauf deux études. Le but du présent cas était de mieux identifier et clarifier la contribution de la dermoscopie dans le diagnostic du BSC, malgré que la confirmation reste toujours histologique.

Mots-clés : Carcinome basosquameux, carcinome spinocellulaire, carcinome basocellulaire, dermoscopie

Abstract

Basosquamous carcinoma (BSC) is a rare skin cancer which has areas of basal cell carcinoma (BCC) and squamous cell carcinoma (SCC) and a transition zone between them. However, dermoscopic features of BSC are not well described in the literature, except for two studies. The aim of this case study was to better identify and clarify the role of dermoscopy in the diagnosis of BSC, although histological confirmation is necessary.

Keywords: Basosquamous carcinoma, squamous cell carcinoma, basal cell carcinoma, dermoscopy

Introduction

Le carcinome basosquameux (CBS) est une tumeur rare, potentiellement agressive, caractérisée par les caractéristiques cliniques et pathologiques du carcinome basocellulaire (CBC) et du carcinome épidermoïde (CSC) [1]. Bien que les caractéristiques dermoscopiques du CBC et du CSC aient fait l´objet d´études approfondies, Celles de CBS restent inconnues [1]. Nous rapportons un cas CBS dont le diagnostic a été redressé par la dermoscopie, bien que la confirmation soit toujours histologique.

Patient et observation

Homme de 59 ans, diabétique non insulinodépendant et hypertendu, hospitalisait pour prise en charge d'un carcinome spinocellulaire (CSC) confirmé histologiquement après une biopsie d'une Lésion de la jambe gauche, indolore, légèrement prurigineuse, évoluait depuis 10 mois. L'examen clinique trouvait une ulcération de 3 cm, bien limité surface propre recouverte de squames blanchâtres par endroit reposant sur une peau légèrement atrophique (Figure 1). La dermoscopie a confirmé le diagnostic du carcinome spinocellulaire en objectivant une vascularisation glomérulaire et en épingles à cheveux entourée d'un halo blanchâtre avec des squames (Figure 2). D'autres lésions ont été retrouvées, notamment : des nids ovoïdes, une ulcération au centre et des structures digitiformes évoquant le diagnostic d'un carcinome basocellulaire associé (Figure 2). Le diagnostic d'un carcinome plutôt mixte (Figure 3, Figure 4) a été évoqué et confirmé pat l'histologie d'une biopsie-exérèse avec marge de 10 mm. Le bilan d'extension était négatif.

Figure 1
Image clinique: ulceration au niveau de la jambe
Figure 2
Image dermoscopique
Figure 3
Coupe histologique du carcinome basocellulaire
Figure 4
Coupe histologique du carcinome spinocellulaire

Discussion

Le carcinome mixte (CM) ou basosquameux (CBS) ou composite est une entité rare, potentiellement agressive, ayant les caractères cliniques et pathologiques des CBC et CSC, considérait comme une variante du CBC, mais actuellement se définit comme un complexe tumoral [1]. Sa clinique est non spécifique, il peut mimer aussi bien des tumeurs malignes que bénignes [1]. Ceci entrave sa reconnaissance et conduit à une gestion inappropriée avec des conséquences indésirables. Bien que ses caractères dermoscopiques restent peu étudiés [1, 2], elles regroupent celles du CBC (nids ovoïdes, ulcération, croutes de sang, vaisseaux arborisants et des structures pigmentées : roue dentée, structures digitiformes..) et de CSC (vascularisation glomérulaires, en épingle à cheveux et linéaires irrégulières, kératine, zone blanchâtre sans structure, squames blanchâtres) [1, 2]. Le diagnostic dermoscopique du carcinome mixte nécessite la présence au moins une caractéristique à la fois CSC et BCC [1, 2]. La confirmation reste toujours histologique. Cette entité est potentiellement agressive avec un potentiel de récidive locale et métastase ganglionnaire et à distance ; d'où l'intérêt d'un diagnostic précoce et de l'exérèse obligatoire afin d'éviter la morbidité significative et même la mortalité liée à ce carcinome agressif de la peau. Plusieurs cas cliniques et des études de cas ont rapporté l'utilité de la dermoscopie afin de poser le bon diagnostic [3, 4]. La microscopie confocale par réflectance in vivo peut constituer également une aide au diagnostic dans ces lésions d'interprétation difficile [5]. Le bilan, le traitement et le pronostic sont similaire à celui du CSC.

Conclusion

En concluant, le diagnostic dermoscopique du CBS est retenu par la présence au moins une caractéristique à la fois du CSC et du CBC [1, 2]. L'exactitude de ces critères proposés pour différencier CBS d'autres tumeurs malignes et bénignes de la peau nécessite une évaluation par d'autres études.

Conflits d’intérêts

Les auteurs ne déclarent aucun conflits d’intérêts.

Contributions des auteurs

Tous les auteurs ont contribué à la rédaction de cet article. Les auteurs déclarent également avoir lu et approuvé la version finale de l'article.

Références

1. Giacomel J, Lallas A, Argenziano G, Reggiani C, Piana S, Apalla Z, Ferrara G, Moscarella E, Longo C, Zalaudek I. Dermoscopy of basosquamous carcinoma. Br J Dermatol. 2013 Aug;169(2):358–64. [PubMed]
2. Akay BN, Saral S, Heper AO, Erdem C, Rosendahl C. Basosquamous carcinoma: dermoscopic clues to diagnosis. J Dermatol. 2016 Aug 29;169(2):358–64. [PubMed]
3. Boyd AS, Rapini RP. Cutaneous collision tumors: an analysis of 69 cases and review of the literature. Am J Dermatopathol. 1994;16(3):253–7. [PubMed]
4. Zaballos P, Llambrich A, Puig S, Malvehy J. Dermoscopy is useful for the recognition of benign-malignant compound tumors. Br J Dermatol. 2005;15(3):653–6. [PubMed]
5. Moscarella E, Rabinovitz H, Oliviero MC, Brown L, Longo C, Zalaudek I, et al. The role of reflectance confocal microscopy as an aid in the diagnosis of collision tumors. Dermatology. 2013;227(2):109–17. [PubMed]

Articles from The Pan African Medical Journal are provided here courtesy of African Field Epidemiology Network