PMCCPMCCPMCC

Search tips
Search criteria 

Advanced

 
Logo de canfamphysLink to Publisher's site
 
Can Fam Physician. 2010 septembre; 56(9): 847.
French.
PMCID: PMC2939099

Révélations inattendues

David Dehaas, Éditeur

Nous avons envoyé notre troisième sondage annuel auprès des lecteurs du Médecin de famille canadien (MFC) à tous les membres du Collège inscrits sur notre liste de courrier électronique à 14 h (HAE) le 24 juin.

À 14 h 12 m 08 s, le premier sondage complété arrivait. Pas mal du tout. Notre premier répondant avait établi un record impressionnant de 12 minutes, et les réponses incluaient même des commentaires écrits dans 3 des 4 sections réservées à cet égard. Bien sûr, toutes les réponses étant anonymes, il est impossible de laisser savoir au répondant ou à la répondante numéro 1 qu’il ou elle était la première à répondre à notre sondage et figurait aussi à ce rang dans nos estimations.

Les heures auxquelles nous avons reçu les réponses au sondage nous ont procuré un aperçu étrange et inattendu de la vie des médecins de famille. Une demi-heure après sa diffusion, nous avions reçu 28 réponses et nous en étions à 58 dès 15 h. Ces médecins devaient être assis à leur ordinateur quand notre courriel leur est parvenu et ont dû se dire: «Répondre au sondage du MFC en milieu d’après-midi un jour de semaine est un bon emploi de mon temps».

Nous avions atteint les 100 réponses à 15 h 47 et bien d’autres encore sont entrées au cours de la soirée – des médecins qui croyaient à l’importance d’accomplir la tâche devant eux. À minuit, nous avions reçu 389 réponses. Puis, il y a eu un léger ralentissement et «seulement» 19 sont arrivées durant la nuit. À chaque heure de la nuit, des médecins répondaient au sondage, devant leur ordinateur, que ce soit à 2 h, à 3 h ou à 4 h HAE, puis ce fut le tour des matinaux des Maritimes qui ouvraient leur ordinateur et voilà que le rythme des réponses s’est accéléré de nouveau. À la fin de la deuxième journée, nous comptions 565 répondants et à la fin de la troisième, 771.

Puis, la réception des sondages a ralenti, comme prévu. Mais, même 3 semaines plus tard, d’autres réponses arrivaient encore. Des médecins qui rattrapaient le temps perdu après les vacances? Des médecins en vacances utilisant leurs moments libres pour se rattraper? Des médecins très occupés qui finissaient enfin par lire leurs courriels vieux de 3 semaines?

Quoiqu’il en soit, nous avions atteint 999 réponses au total, en français et en anglais, le matin du 19 juillet, quand nous avons commencé à compiler les résultats. (La tentation d’attendre encore juste une autre réponse était grande, mais la décision de ne plus en accepter à compter de 7 h 30 le 19 juillet avait été prise au préalable, et nous l’avons respectée.)

Les résultats – les habitudes de lecture, l’utilisation d’Internet, les sources d’information et, avant tout, les plus de 1 000 commentaires, suggestions, idées et questions – sont extrêmement utiles et serviront véritablement et concrètement à orienter la revue.

Que puis-je dire devant une réponse si considérable et généreuse? Au nom de toute l’équipe du MFC, je vous remercie. Merci beaucoup.

Notes en bas de page


Articles from Canadian Family Physician are provided here courtesy of College of Family Physicians of Canada