PMCCPMCCPMCC

Search tips
Search criteria 

Advanced

 
Logo de canjcardiolThe Canadian Journal of Cardiology HomepageSubscription pageSubmissions Pagewww.pulsus.comThe Canadian Journal of Cardiology
 
Can J Cardiol. 2009 octobre; 25(10): 563–565.
French.
PMCID: PMC2782499

Investir dans un secteur de la santé cardiovasculaire plus solide au Canada

Docteur Charles Kerr, Président
SCC

Je suis ravi de compter sur la docteure Anne Gillis, présidente de l’Académie de la Société canadienne de cardiologie (ASCC), comme coauteure de la page du président de ce mois-ci. Depuis sa création il y a près de dix ans, l’Académie a considérablement amélioré l’engagement de la SCC envers le transfert du savoir. Elle a soutenu des centaines d’étudiants en médecine, de spécialistes éventuels en cardiologie et de chercheurs par les programmes qu’elle subventionne, y compris des ateliers de formation intensifs et des bourses. Anne et moi sommes tous deux fiers de siéger au conseil de l’ASCC depuis plusieurs années et convenons que, même si ses répercussions sont importantes, l’ASCC peut faire encore plus. Nous devons viser à accroître le mandat de l’Académie au-delà de la formation pour inclure des programmes en appui au perfectionnement professionnel et d’importantes activités en matière de politiques de santé et de défense d’intérêts. Pour y parvenir, nous devons obtenir un meilleur appui des donateurs individuels et nous attarder sur les efforts de collecte de fonds afin d’offrir un plus large choix de possibilités qui assureront des revenus plus élevés et soutenus à l’Académie.

Fichier externe contenant une image, une illustration, etc.,
se présentant habituellement sous la forme d'un objet binaire quelconque.
 Le nom de l'objet concerné est cjc255632.jpg

Dr Charles R Kerr

Tant la SCC que l’ASCC sont d’avis que le soutien des stagiaires est essentiel pour garantir un secteur de la santé cardiovasculaire solide. Il y a quelques années, l’Académie a choisi de se consacrer au soutien des étudiants, des spécialistes éventuels en cardiologie et des scientifiques en formation et a préparé des programmes pour intéresser les stagiaires, les jeunes étudiants prometteurs et les chercheurs à poursuivre une carrière en cardiologie. Les programmes fournissent également un appui aux spécialistes éventuels en cardiologie dès le premier jour de leur formation spécialisée jusqu’à la toute fin de leur dernière année de résidence.

L’activité de l’Académie la plus populaire et la plus prisée demeure les Programmes de révision des résidents (PRR) annuels. Ces programmes constituent un élément essentiel de la préparation aux examens du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. Chacun des trois PRR, en cardiologie de l’adulte, en cardiologie de l’enfant et en chirurgie cardiaque, offre à nos futurs collègues une immersion pratique dans tous les aspects du processus d’examen, sous la tutelle de professeurs chevronnés. Les séances permettent également aux stagiaires de réseauter avec des universitaires et d’autres stagiaires de tout le Canada. Ils peuvent ainsi nouer des liens importants pour leur future carrière.

Chaque année, nous recevons des commentaires exceptionnels sur la qualité de la formation fournie par les conférenciers dévoués qui dispensent les PRR. Ils fournissent tous gratuitement leur temps et leur leadership en vue d’élaborer et d’implanter ces séances si populaires. Nous remercions tous les membres qui ont contribué au succès retentissant des PRR, notamment les présidents : les docteurs Simon Jackson (cardiologie de l’adulte), Kenny Wong (cardiologie de l’enfant) et Yoan Lamarche (chirurgie cardiaque).

« C’est le meilleur cours pratique de tout mon postdoctorat. C’était une expérience inestimable que de profiter de la participation de personnel pancanadien d’un tel calibre. C’est un magnifique signe de soutien pour les stagiaires canadiens. »

Carolyn Taylor, Résidente en cardiologie de l’adulte, maintenant cardiologue au St. Paul’s Hospital, Vancouver (Colombie-Britannique)

La journée annuelle pour les stagiaires en santé cardiovasculaire est une autre occasion de soutenir les futurs stagiaires en cardiologie dans leur perfectionnement professionnel. Ce programme d’une journée a lieu tous les ans, avant le Congrès canadien sur la santé cardiovasculaire (CCSC), et se compose d’une série d’ateliers et de séances plénières sur divers sujets importants, surtout axés sur des questions transitionnelles afin d’aider les étudiants et les stagiaires à passer harmonieusement de leurs activités universitaires au monde du travail.

Le programme de bourses « Ayez du cœur » est le dernier projet soutenu par l’ACCS. Ce programme est conçu expressément pour présenter les sciences cardiovasculaires à de jeunes étudiants en médecine, stagiaires au postdoctorat et scientifiques en recherche fondamentale en formation. Tous les lauréats sont invités au CCSC. Le programme a vu le jour en 2002, lorsque l’ASCC a sélectionné six personnes méritoires. Depuis, l’Académie a pu donner une expansion importante au programme et décerner plus de 94 bourses. Elle s’engage à financer au moins 15 stagiaires afin qu’ils assistent au CCSC.

« Le programme de bourses “Ayez du cœur” m’a donné la possibilité fantastique d’assister au Congrès canadien sur la santé cardiovasculaire pour la première fois. Le déjeuner des mentors de l’ASCC était un événement exceptionnel, où j’ai eu la possibilité d’interagir librement avec des cliniciens et des chercheurs réputés qui, par leur enthousiasme, m’ont aidée à me sentir bienvenue et m’ont ravie de faire partie du milieu de la santé cardiovasculaire. Le programme scientifique du CCSC proposait les découvertes les plus récentes de la recherche et m’a ouvert les yeux sur d’autres possibilités offertes dans le domaine. En qualité d’aspirante clinicienne-chercheuse, cette expérience a fermement corroboré mon intérêt à devenir une professionnelle de la santé cardiovasculaire au Canada. »

Anita YM Chan, Titulaire d’une bourse « Ayez du cœur » en 2007, Étudiante en médecine et au doctorat, stagiaire TORCH

Nous avons pu garder le contact avec les anciens lauréats des bourses, devenus membres de la SCC. Nous avons eu le plaisir de constater que bon nombre d’entre eux font partie de la liste des résidents de première année en cardiologie de l’adulte, en cardiologie de l’enfant ou en chirurgie cardiaque au Canada. Il est également encourageant de constater que certains de nos futurs scientifiques et chercheurs qui ont déjà reçu des bourses proposent des résumés au CCSC.

L’année s’est révélée particulièrement enrichissante parce que nous voyons quelques-uns de nos tout premiers boursiers entreprendre leur pratique en cardiologie ou en chirurgie cardiaque. Certains boucleront la boucle en donnant leur temps et en participant aux programmes de la SCC et de l’ASCC.

Chaque année, l’ASCC a des conséquences de plus en plus importantes sur l’avenir du milieu de la santé cardiovasculaire au Canada. Aucune de ces activités d’importance n’aurait pu avoir lieu sans le soutien annuel généreux des donateurs, essentiel à l’élaboration et à l’expansion des programmes actuels de l’Académie. Le financement est également essentiel à l’instauration de nouveaux projets, y compris un site Web spécialisé destiné aux stagiaires qui leur fournira une tribune pour discuter d’enjeux importants, une base de données des bourses postdoctorales et des possibilités de financement.

Anne et moi sommes tous deux fiers des réalisations de l’Académie jusqu’à présent, mais nous avons également la vision de donner une plus grande portée à l’ASCC en lui donnant de l’expansion. Pour ce faire, nous devons faire meilleur usage de l’ASCC à titre d’organisme de bienfaisance et nous tourner vers de nouvelles organisations de donateurs et vers les particuliers.

Une partie du travail est déjà entreprise dans ce domaine. L’Académie donne la dernière main à un nouveau partenariat stimulant avec les fabricants d’Entrophen (Pendopharm, Canada), selon lequel l’entreprise fera un don de un dollar pour chaque bouteille d’Entrophen de 81 mg et de 325 mg vendue au Canada en janvier et février 2010. Ce n’est qu’un exemple des manières de mieux travailler avec les partenaires de l’industrie. Nous vous transmettrons plus d’information sur les nouveaux partenariats à mesure qu’ils verront le jour.

Nous demandons aux membres de la SCC d’accroître leur appui à l’Académie. Jusqu’à récemment, la plus grande partie du financement de l’Académie provenait directement de la SCC, grâce aux fonds obtenus du CSCC, mais ce n’est pas un modèle durable. Nous sommes très encouragés par l’augmentation des dons personnels ces dernières années. Le nombre de membres donateurs de la SCC a augmenté régulièrement, passant de 51 en 2006 à 95 l’an dernier. En 2009, un nombre record de 135 membres ont fait un don à l’ACSS, mais nous pensons qu’il est possible d’accroître encore ce nombre.

Nous sommes persuadés qu’un soutien accru des membres est capital au succès à long terme de l’Académie et de son programme. L’ASCC s’est dotée d’une structure de reconnaissance des dons à quatre échelons : ami (jusqu’à 499 $), bienfaiteur (de 500 $ à 999 $), cercle du président (de 1 000 $ à 4 999 $) et visionnaire (5 000 $ et plus). Pour obtenir plus de renseignements sur la manière de faire des dons à l’Académie, consultez le site www.css.ca ou téléphonez au 1-877-569-3407, poste 402. Si vous ne l’avez pas déjà fait, envisagez de verser un don.

Nous remercions personnellement tous ceux qui ont participé au succès de l’ASCC depuis dix ans. C’est grâce à votre soutien et à votre dévouement généreux si l’Académie peut offrir ses programmes et contribuer au maintien d’un secteur de la santé cardiovasculaire solide au Canada. Comme toujours, nous vous invitons à nous écrire, aux adresses ac.SSC@tnediserp ou ac.yraglacu@silligma, si vous avez des questions, des commentaires ou des idées au sujet de l’Académie ou si vous désirez vous engager. Nous vous promettons de vous répondre personnellement ou de mandater les membres pertinents du personnel de l’ASCC ou du conseil à le faire.


Articles from The Canadian Journal of Cardiology are provided here courtesy of Pulsus Group