PMCCPMCCPMCC

Search tips
Search criteria 

Advanced

 
Logo de canjgastroThe Canadian Journal of Gastroenterology HomepageSubscription PageSubmissions Pagewww.pulsus.comThe Canadian Journal of Gastroenterology
 
Can J Gastroenterol. 2009 juillet; 23(7): 508–509.
French.
PMCID: PMC2722473

Projet sur la qualité en endoscopie de l’association canadienne de gastro-entérologie : Maîtres des ondes

Roger Hollingworth, M.D., FRCPC et Catherine Dubé, M.D., FRCPC, MSc, pour le comité de direction du projet Qualité en endoscopie

L’Association canadienne de gastro-entérologie (ACG) a mis sur pied en 2007 un projet sur la qualité en endoscopie (ou EQI, pour Endoscopy Quality Initiative) afin de promouvoir l’assurance de la qualité et l’amélioration de la qualité en endoscopie et pour que les mesures préconisées s’intègrent aux normes thérapeutiques dans les services d’endoscopie au Canada. Pour atteindre ces objectifs, le comité de direction de l’EQI a mis sur pied un programme d’assurance de la qualité fondé sur deux outils essentiels, une échelle globale d’évaluation (ou GRS pour Global Rating Scale) et l’outil de vérification EQI.

La GRS est une échelle conçue pour une utilisation périodique répétée à l’unité d’endoscopie, afin d’évaluer la qualité des services endoscopiques et d’orienter les mesures d’amélioration de la qualité. Le principal élément de ce modèle de service est qu’il est axé sur les patients. L’utilisation de la GRS est hébergée sur un site Internet consacré, qui sert aussi bien à l’entrée des données, qu’au suivi des progrès, à la planification des mesures et à l’accès à une vaste cyberbibliothèque de ressources et d’études de cas. Depuis sa création en 2004 par le Dr Roland Valori et ses collègues, la GRS a rapidement gagné en popularité au Royaume-Uni (R.-U.). Son application a coïncidé avec une réduction considérable des temps d’attente au niveau du système de soins de santé national. Les participants à l’EQI doivent répondre au questionnaire de la GRS deux fois l’an et adopter des mesures susceptibles d’améliorer peu à peu leurs scores. Pour appuyer la participation à ce programme au Canada, l’ACG, avec l’aide du R.-U., a mis sur pied un site Web canadien pour la GRS. De plus, en 2008, l’ACG a commandité une série d’ateliers dans plusieurs centres canadiens sous la direction de Debbie Johnston, membre du comité national pour l’endoscopie, au R.-U., et coconceptrice de la GRS.

Une évaluation-pilote de la pratique en coloscopie a eu lieu en 2007. Les résultats avaient fait l’objet d’un rapport lors de la Semaine canadienne des maladies digestives (ou CDDW, pour Canadian Digestive Diseases Week) en 2008 (1). Ce projet-pilote a constitué la base de la vérification EQI actuelle des pratiques coloscopiques, dont les résultats préliminaires ont été présentés lors de l’événement CDDW 2009 (Figure 1) (24). En date de mai 2009, plus de 60 endoscopistes de 21 centres hospitaliers du pays ont fourni des données sur 1 260 coloscopies. Cette base de données, constituée des renseignements recueillis en temps réel au moyen de téléphones intelligents, dresse un tableau complet de l’entrevue avec les patients, y compris les données démographiques, l’indication, la qualité et les résultats de l’examen, ainsi que ses complications, le cas échéant. Le site émetteur du rapport permet aux endoscopistes de revoir les données individuelles concernant leurs interventions et de les comparer aux données nationales. Les gens auront aussi la possibilité de faire un suivi longitudinal de leurs améliorations.

Figure 1
Intervalles pour le dépistage (A) et pour le suivi (B) de 822 coloscopies enregistrées au moyen de l’outil EQI (pour Endoscopy Quality Initiative) de vérification de la pratique. Données tirées de la source ...

Les membres du comité de direction de l’EQI ont participé au cours Improving Quality and Safety in Your Endoscopy Unit de l’American Society for Gastrointestinal Endoscopy (ASGE), qui faisait partie du programme de reconnaissance de l’endoscopie de l’ASGE en octobre 2008, et d’autres collaborations avec les programmes d’assurance de la qualité de l’ASGE et de la World Organisation of Digestive Endoscopy sont en cours de planification.

Le financement pose un défi de taille à tout projet d’assurance de la qualité national. L’EQI de l’ACG a récemment reçu le soutien du Partenariat canadien contre le cancer. Étant donné que la plupart des provinces prévoient ou appliquent habituellement un programme de dépistage du cancer colorectal, on estime que des projets comme l’EQI, alliés aux programmes de dépistage, auront un effet synergique sur la qualité des services endoscopiques et sur l’adoption de mesures d’assurance de la qualité.

L’EQI a été présenté dans le cadre du cours sur l’endoscopie des fellows en gastro-entérologie à l’Université McMaster (Hamilton, Ontario) en juillet 2008 et a été bien accueilli par la génération des endoscopistes en devenir.

Il est très clair qu’à l’échelle nationale et partout dans le monde, les intervenants en endoscopie entendent le message. Une réunion consensuelle nationale sur les indicateurs de qualité et d’innocuité de l’endoscopie au Canada est prévue pour 2010.

Dans cet article, nous avons donc voulu résumer les buts de l’EQI :

  1. Démontrer un mécanisme d’amélioration continue de la qualité de l’endoscopie.
    Le site Web de la GRS canadienne fonctionne. Plus de 60 endoscopistes de 21 centres ont fourni des données sur 1 260 coloscopies.
  2. Démontrer que les gastro-entérologues prodiguent des soins de qualité.
    Après l’événement CDDW 2009, l’Université de Calgary (Calgary, Alberta) a été l’hôte d’un cours de formation des formateurs en coloscopie, sous la direction des Drs Roland Valori et John Anderson, du R.-U. Des gastro-entérologues de l’Alberta, du Québec et de l’Ontario ont participé à ce cours intensif de deux jours pour évaluer les compétences en endoscopie, en formation, en communication et en évaluation.
  3. Offrir aux gastro-entérologues un « visa de qualité ».
    L’EQI a proposé une marque de reconnaissance de la qualité par unités qui lui sont consacrées.
  4. Favoriser la communication entre les endoscopistes, les infirmières et les administrateurs du domaine.
    L’EQI/GRS constituent un modèle de collaboration et de communication dans les unités et entre elles. Un bulletin mensuel de l’EQI a aidé les participants durant les premières étapes et essais du processus. L’ACG, avec l’aide de l’Association canadienne de chirurgiens généraux, propose également le programme EQI aux chirurgiens généraux qui effectuent des examens endoscopiques.
  5. Démontrer les améliorations des mesures de résultats.
    Les bases d’une stratégie nationale sur la mesure des résultats ont été jetées.

Les quelques dernières années ont été le théâtre de beaucoup de réalisations. L’intérêt pour l’endoscopie de qualité se manifeste de toutes parts. Il reste toutefois beaucoup à faire. À l’agenda : la réunion pour un consensus national sur les indicateurs de l’innocuité et de la qualité, la reconnaissance officielle des unités consacrées à la qualité en endoscopie, la mesure du taux de satisfaction des patients et l’amélioration des résultats, la présentation des mesures d’assurance de la qualité aux résidents et la création de programmes de formation des formateurs en coloscopie pour les gastro-entérologues des quatre coins du pays.

Familiarisez-vous avec l’EQI en consultant le site Web de l’ACG et devenez aussi maître des ondes <www.cag-acg.org/about/special-projectsendoscopyqualityinitiative.aspx>.

Notes en bas de page

L’ACG est fière de présenter ses bienfaiteurs :

  • Abbott Canada
  • AstraZeneca Canada Inc
  • Axcan Pharma Inc
  • Olympus Canada Inc
  • Pentax Canada Inc
  • P&G GI Health
  • Schering-Plough Canada Inc
  • UCB Pharma Inc

RÉFÉRENCES

1. Armstrong D, Hollingworth R, Daniels S. Point-of-care data collection: Colonoscopy. Can J Gastroenterol. 2008;22(Suppl A):A194.
2. Armstrong D, MacIntosh D, Hollingworth R, et al. Prolonged wait times for colonoscopy in Canada: The Canadian Association of Gastroenterology (CAG) endoscopy quality initiative (EQI) pilot project. Can J Gastroenterol. 2009;23
3. Armstrong D, Hollingworth R, MacIntosh D, et al. Quality indicators for colonoscopy in Canada: The Canadian Association of Gastroenterology (CAG) endoscopy quality initiative (EQI) practice audit project. Can J Gastroenterol. 2009;23
4. Armstrong D, Hollingworth R, MacIntosh D, et al. Endoscopy unit quality indicators for colonoscopy: The Canadian Association of Gastroenterology (CAG) endoscopy quality initiative (EQI) pilot project. Can J Gastroenterol. 2009;23

Articles from Canadian Journal of Gastroenterology are provided here courtesy of Hindawi