PMCCPMCCPMCC

Search tips
Search criteria 

Advanced

 
Logo de canfamphysLink to Publisher's site
 
Can Fam Physician. 2007 juin; 53(6): 975.
French.
PMCID: PMC1949190

J’ [heart] le MFC

Roger Ladouceur, MD MSc CCMF FCMF, Rédacteur adjoint
figure 975fig1

Oui, je l’avoue, j’aime le Médecin de famille canadien.

Vous me direz que cette déclaration d’amour venant de l’un de ses rédacteurs n’est pas très originale et qu’affirmer le contraire le serait bien davantage. Vous auriez bien raison, surtout qu’il est facile de tomber sous le charme de ce journal aux multiples attraits.

D’abord, c’est la seule revue de médecine familiale au Canada révisée par les pairs et indexée dans PubMed. Ce qui lui confère une rigueur scientifique de haut niveau. Contrairement à plusieurs autres journaux où les textes sont souvent sollicités ou écrits par des pigistes, et uniquement révisés—lorsqu’ils le sont—par les membres du comité éditorial, les textes de formation professionnelle continue et de recherche publiés dans le MFC sont tous révisés par des pairs. Ce sont donc eux qui cautionnent et assurent la rigueur scientifique du journal. Et laissez-moi vous dire que les pairs sont très critiques. Il m’arrive souvent d’évaluer des manuscrits qui m’apparaissent initialement très bien, jusqu’à ce que je parcoure les commentaires des réviseurs qui suggèrent des changements—ma foi—très justes. Publier dans le MFC n’est pas facile, mais les textes qui s’y retrouvent sont très rigoureux.

C’est aussi la seule revue de médecine familiale au Canada qui publie des articles en français et en anglais. Elle permet à des médecins francophones et anglophones de s’exprimer et de se lire dans les deux langues. Ce qui reflète bien la réalité de notre pays et démontre la tolérance et l’ouverture des médecins de famille à nos différences et similitudes.

Le MFC laisse aussi une grande place à la recherche. Grâce à la publication des recherches sous deux formes, soit le texte au complet, soit un «résumé imprimé et un texte sur le Web» (ce qui permet de publier dans le MFC l’essence des recherches et rendre accessible sur le Web le texte au complet), un grand nombre de recherches sont publiés chaque mois. Pas surprenant que le facteur de références du MFC ait atteint 1.092, ce qui le place au 5ième rang mondial parmi les revues de la médecine familiale les plus citées. Et contrairement à quelques revues de recherche qui ne sont lues et parcourues que par une poignée de chercheurs élitistes, le MFC est diffusé à tous les médecins de famille canadiens.

Depuis peu, le MFC utilise un outil mis à la disposition des auteurs afin de faciliter la soumission de manuscrit, le «Manuscript Central». Cet outil vous permet de soumettre vos textes en ligne et de suivre la progression de leur révision. Bientôt le MFC s’associera aussi à HighWire Press ce qui vous permettra d’avoir accès en ligne aux textes complets des références des autres sites de HighWire qui sont cités dans les articles publiés dans le MFC.

Bref, c’est l’été, le temps des vacances, le soleil est beau et chaud, la plage est douce et le vent est grisant et … j’[heart] le MFC. Souhaitons que notre bonheur dure longtemps et que vous saurez le partager.


Articles from Canadian Family Physician are provided here courtesy of College of Family Physicians of Canada